2012-09-17

Jean-Jacques Goldman - 당신처럼 Comme Toi (1982)



오래전 들었던 "Comme Toi" unplugged 버전.
기타 듀엣이 멋지네.
나이가 들어가면서 점점 원숙해진다.. 맘에 드는 눈빛. 살아있네~~

Jean-Jacques Goldman & Francis Cabrel - Comme Toi


Elle avait les yeux clairs
Et la robe en velours
A côté de sa mère
Et la famille autour
Elle pose un peu distraite
Au doux soleil de la fin du jour

La photo n'est pas bonne
Mais l'on peut y voir
Le bonheur en personne
Et la douceur d'un soir
Elle aimait la musique
Surtout Schumann, et puis Mozart

[Refrain]
Comme toi, comme toi, comme toi
Comme toi, comme toi, comme toi
Comme toi que je regarde tout bas
Comme toi qui dors en rêvant à quoi?
Comme toi, comme toi, comme toi

Elle allait à l'école au village d'en bas
Elle apprenait les livres
Elle apprenait les lois
Elle chantait les grenouilles
Et les princesses qui dorment au bois

Elle aimait sa poupée
Elle aimait ses amis
Surtout Ruth et Anna
Et surtout Jérémie
Et ils se marieraient un jour
Peut-être à Varsovie

[Refrain]

Elle s'appelait Sarah
Elle n'avait pas huit ans
Sa vie, c'était douceur,
Rêves, et nuages blancs
Mais d'autres gens
En avaient décidé autrement

Elle avait tes yeux clairs
Et elle avait ton âge
C'était une petite fille
Sans histoires et trés sage
Mais elle n'est pas née
Comme toi ici et maintenant!

[Refrain]

Comme toi, comme toi, comme toi

맑은 눈의 그녀
벨벳 원피스를 입은 그녀가
엄마 옆에서 가족에 둘러싸여 있다네..
하루가 저물때의 부드러운 햇볕아래서
그녀는 조금 방심한 모습을 하고 있네.

사진이 잘 나오지는 않았지만
그녀를 둘러싸고 있는
행복과 저녁나절의
부드러움은 볼 수는 있다네..
그녀는 음악을 좋아했네..
특히 슈만과 모짜르트를..

마치 당신처럼 당신처럼....
당신처럼 당신처럼 당신처럼..
내가 사진에서 바라보는 당신처럼..
무엇인가 꿈을 꾸며 잠자는
당신처럼.. 당신처럼..당신처럼..

그녀는 저 아랫 마을의 학교에 다녔지
그녀는 글을 배우고 법률도 배웠어..
그녀는 개구리노래와
숲속의 잠자는 공주노래를 부르곤했지..
그녀는 인형을 좋아했고
친구들..특히 뤼뜨와 안나..그리고 제레미를 좋아했다네..

그들은 어느날 아마도 바르죠비에서 결혼했을테지..
그녀의 이름은 사라..
그녀는 여덟살은 아니었어..
그녀의 삶은
부드러운 꿈과 하얀 색 구름..
그러나 다른 사람들은 다르게 생각했었지..

그녀는 당신의 맑은 눈을 가졌었고
당신과 같은 나이였어..
말썽도 피우지 않고 아주 얌전한 소녀였지
그러나 그녀는 당신처럼 여기
그리고 지금 태어나지 않았다네...


Jean-Jacques Goldman - Tournent Les Violons (Chansons pour les pieds, 2001)

Grande fête au château il y a bien longtemps
Les belles et les beaux, nobliaux, noble sang
De tout le royaume on est venu dansant

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

Grande fête aux rameaux et Manon a seize ans
Servante en ce château comme sa mère avant
Elle porte les plateaux lourds à ses mains d'enfant

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

Le bel uniforme, oh le beau lieutenant
Différent des hommes d'ici blond et grand
Le sourire éclatant d'un prince charmant

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

Redoublent la fête et les rires et les danses
Manon s'émerveille en remplissant les panses
Le bruit, les lumières, c'est lui qui s'avance

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

En prenant son verre auprès d'elle il se penche
Lui glisse à l'oreille en lui frôlant la hanche
"Tu es bien jolie" dans un divin sourire

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

Passent les années dures et grises à servir
Une vie de peine et si peu de plaisir
Mais ce trouble là brûle en ses souvenirs

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

Elle y pense encore et encore et toujours
Les violons, le décor, et ses mots de velours
Son parfum, ses dents blanches, les moindres détails

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

En prenant son verre auprès d'elle il se penche
Lui glisse à l'oreille en lui frôlant la hanche
Juste quatre mots, le trouble d'une vie
Juste quatre mots qu'aussitôt il oublie

Tournent les vies oh tournent et s'en vont
Tournent les violons

Elle y pense encore et encore et toujours

댓글 없음: